Publié le

Tout schuss !

Chers amis mélomanes,

Nos prochains concerts auront lieu le samedi 14 mars à la chapelle de Conflans de Charenton-le-Pont et le dimanche 15 mars à Gif-sur-Yvette.

Notre programme s’intitule, dans un clin d’œil, « Tout schuss ». Mais bonnets de laine et doudounes ne seront pas indispensables pour venir vous installer sur les bancs de l’église ou de la chapelle : les SKIs sont ceux des noms de nos compositeurs Szymanowski, Penderecki, Tchaïkovsky, Gorecki, auxquels nous avons ajouté Dvořák (pour l’anorak).

Nous interpréterons des œuvres sacrées : le Totus Tuus de Górecki, l’Agnus Dei de Penderecki et le Pater Noster de Tchaïkovsky mais aussi des chants populaires polonais avec les Six chants de Kurpie de Szymanowszki. Nous chanterons également Dans la nature (V přírodě), un cycle de cinq mélodies composé par Dvořák sur des poèmes en langue tchèque de Vítězslav Hálek.

Le concert du samedi à Charenton sera commenté par Philippe Cathé.

Nous serons heureux de vous revoir à ce concert. Venez donc nous écouter !

Dvořák

Dans la nature (V přírodě), Op. 63
1. Napadly písně v duši mou
2. Večerní les rozvázal zvonky
3. Žitné pole jak to zraje vesele
4. Vyběhla břiza běličká
5. Dnes do skoku a do písničky

Górecki

Totus Tuus, Op. 60

Penderecki

Agnus Dei

Tchaïkovsky

Pater Noster 
La danse de la fée Dragée (arrangement Christophe Grapperon)

Szymanowszki

Six chants de Kurpie (Széc piesni kurpiowskich)

Publié le

V přírodě par le Chœur de Radio France

Martina Batič entraîne le Chœur de Radio France dans les paysages animés de la musique tchèque. Dvořák, Martinů et Janáček jouent les guides, l’orgue et la harpe apportent leur couleur. En seconde partie, Křenek fait chanter les saisons sur des textes du grand Hölderlin.

Dvořák, Martinů, Janáček
Jeudi 12 mars 2020 20h00 Maison de la radio – Auditorium
Radio France Les concerts

Nous avons en commun le même coach linguistique : Stanislav Pavilek !

 

 

Publié le

Les piétons-chanteurs et cyclistes-chanteurs en tchèque

Stanislav Pavilek

Les 4 et 11 décembre, les répétitions de l’ECM sont dirigées par Stanislav Pavilek, professeur de chant choral au conservatoire de Montreuil et coach linguistique pour le tchèque. Nous travaillons V přirodě (Dans la nature) de Dvořák.

La langue tchèque

Stanislav nous explique que le tchèque, pratiqué oralement dans les milieux populaires (paysans, ouvriers et artisans), n’a commencé à être écrit et n’est devenu une langue de culture que vers les années 1860. Les poèmes mis en musique par Dvorak sont donc parmi les premiers textes littéraires existant en tchèque. Sous le règne des Habsbourg, la langue officielle était l’allemand. Kafka, par exemple, écrivait en allemand et Smetana a commencé à composer sur des textes en allemand.

Florilège sur la prononciation

Le S slave

Nous apprenons que le S est toujours prononcé SS, sans aucun soupçon de Z dedans. Même quand il est suivi d’un V. Le prénom Svetlana se prononce donc SSvetlana et pas Zvetlana. C’est le S de Slave (on ne dit pas Zlave).

Ce piège se trouve dans plusieurs numéros du Dvořák :
– dans le n° 1, « svitání / svɪ-taː-niː » (mesures 45-46 et 50-51)
– dans le n° 3, « cvrček / tsvər-tʃɛk » (2e couplet mesure 10)
– dans le n° 4, « svět / svjɛt » et « svátečně / svaː-tɛtʃ-njɛ »  (mesures 28, 29, 32, 45 et 47)
– dans le n° 5, « svět / svjɛt », « svatebnímu / sva-tɛb-niː-mʊ », « svíce / sviː-tsɛ » et « světem / svjɛ-tɛm » (mesures 8, 12, 38-42 et 87-88).

Et l’accent tonique est toujours sur la 1ère syllabe du mot.

srdce ???

Ce mot, qui signifie « cœur » en tchèque, est notre bête noire dans le n° 5. Stanislav l’a prononcé \sərdtsɛ\, en faisant d’ailleurs un lien avec sa prononciation en russe et en allemand. Les enregistrements de chœurs (dont au moins deux chœurs de Prague) le chantent \sərdtsɛ\ ou \sərtsɛ\ (le « d » et le « t » étant confondus en un seul « t »).

Quand on vous dit que nous sommes un choeur-atelier, ici, nous faisons de la phonétique par exemple.

Chanteurs à pieds, chanteurs à vélo

Malgré la grève à la RATP (appelée pudiquement « mouvement social » car en effet qui ne s’est  pas donné de mouvement ce 11 décembre pour aller travailler ou répéter ?), 20 courageux chanteurs sont présents à la répétition. Bravo aux piétons, cyclistes et co-voitureurs.

Publié le

V přirodě. op. 63

V přirodě est un cycle de cinq mélodies composé par Antonin Dvořák en janvier 1882. Le texte est issu du recueil Dans la nature du poète tchèque Vítězslav Hálek. Publié en deux parties en 1872 et 1874,  le poète y décrit, dans 172 poèmes, les paysages champêtres de la Bohème centrale, sa région natale :

I Napadly písně duši mou… (Mon âme de chansons est envahie…)
XXXVIII Večerní les rozvázal zvonky… (La forêt du soir a délié les cloches…)
XIII Žitné pole, žitné pole…
(Champ de seigle…)
XI Vyběhla bříza běličká…
(Un bouleau tout blanc a éclos…)
XXXVII Dnes do skoku a do písničky …
(Ce jour de saut de joie en chantant…)

Traduction des titres proposée par Diana Chiron

Portrait de Vítězslav Hálek

Publié le

Présentation de la saison 2019-2020

Week-end « portes-ouvertes »

Week-end choral et culturel de rentrée

Nous changeons de formule pour notre habituel week-end de rentrée qui se déroulera les samedi 14  et dimanche 15 septembre 2019 à Saint-Maur-des-Fossés (94), dans un lieu accessible en RER et permettant à chacun de rentrer dormir chez lui.

Ce sera un mini stage “portes-ouvertes”, ouvert à tous ceux qui voudraient chanter avec nous pendant ces 2 jours des pièces simples a cappella. Il y aura aussi un moment de découverte du vieux Saint-Maur.

Week-end de travail

Travail collectif sur le son et les harmoniques avec Daïnouri Choque

Les 18 et 19 janvier 2020, nous travaillerons sur la perception du son et la relation “oreille-corps-voix” avec Daïnouri Choque.

Concerts

Tout schuss !

Les samedi 14 mars et dimanche 15 mars 2020, nous chanterons des œuvres de compositeurs d’Europe de l’Est, dans un programme que nous avons intitulé « Tout schuss » car beaucoup de ses compositeurs finissent par « ski » (Szymanowski, Penderecki, Tchaïkovsky, Gorecki et Dvořák). Le concert du samedi 14 mars aura lieu à la chapelle de Conflans de Charenton-le-Pont selon la formule du concert commenté par Philippe Cathé. Celui du 15 mars aura lieu à Gif-sur-Yvette dans le cadre du cycle de concerts « Les dimanches musicaux », organisé par la Ville.

Europe du Nord  ou perfide Albion ?

Le samedi 16 mai 2020 aura lieu un second concert commenté à la chapelle de Conflans de Charenton-le-Pont. Nous interpréterons des œuvres de compositeurs anglais (Britten, Bennet, Holst, Stanford…) ou d’Europe du Nord (Lauridsen, Arvo Pärt, Miskinis, Dubra…). Le choix n’est pas encore fait. Les actualités de ce site vous en informeront un peu plus tard dans l’année.

 

Publié le

Où est passé le romantisme…

Non, il n’a pas disparu. Il vous invite au concert : nos affiches rappellent aux Charentonnais que nous serons heureux de les retrouver, fidèles, à notre concert commenté de samedi prochain.

affichage municipal

Cette photo illustre aussi le résultat de tout le travail effectué par notre « quartier Communication » : du choix du visuel (longuement débattu) en passant par la maquette de l’affiche (à gauche ou à droite le nom du compositeur ?), jusqu’au dépôt en mairie pour installation dans les espaces réservés.

Car « on chante aussi avec ses mains », dit notre projet, et nous faisons « tous autre chose que chanter pour pouvoir tous chanter ». Bravo le quartier Comm’ !

 

Publié le

Romantisme en Europe

Chers amis mélomanes,

Notre prochain concert aura lieu le samedi 16 février à la chapelle de Conflans de Charenton-le-Pont.

Nous reprenons notre tour d’Europe là où nous l’avons arrêté en  juin dernier sous le signe, cette fois, de la musique romantique. Partant de l’Italie avec Verdi, nous chanterons deux pièces sacrées, le Pater Noster et le redoutable Ave Maria sur une gamme énigmatique. Nous remonterons ensuite plus au Nord, vers l’Allemagne avec le Requiem à quatre voix de Rheinberger et jusqu’en Bohème, dans le royaume de la nature décrit par Dvořák.

Ce concert sera commenté par Philippe Cathé.

Nous serons heureux de vous revoir à ce concert. Venez donc nous écouter !affiche

Publié le

Concert commenté le 16 février 2019

Musique romantique en Europe

le 16 février 2019 à 20 h 30
Chapelle de Conflans
7 rue de l’Archevêché / 2 rue du Séminaire de Conflans
Charenton-le-Pont
Libre participation

Concert dirigé par Christophe Grapperon et commenté par Philippe Cathé

Programme

Dvořák
Dans la nature (V přírodě), Op. 63
1. Napadly písně v duši mou
2. Večerní les rozvázal zvonky
3. Žitné pole jak to zraje vesele
4. Vyběhla břiza běličká
5. Dnes do skoku a do písničky

Rheinberger
Requiem

Verdi
Quattro pezzi sacri, 1. Ave Maria (sulla scala enigmatica)
Pater Noster

Publié le

Présentation de la saison 2018-2019

Concerts

La Grande messe en ut mineur de Mozart

Les vendredi 14 et samedi 15 décembre 2018, nous chanterons, accompagnés par l’orchestre ENA-X, la Grande messe en ut mineur de Mozart à la cathédrale de Créteil et au temple de Pentemont (7e arrondissement). Ces concerts achèverons un cycle de travail de Mozart, commencé avec le Requiem, et seront l’occasion de fêter les trente ans de l’Ensemble.

Musique romantique en Europe

Pour notre second programme de la saison, nous retravaillerons des œuvres de Verdi, dans la démarche pédagogique habituelle de l’Ensemble (reprendre pour approfondir). Nous chanterons également Dans la nature, de Dvořák (Bohème) et une œuvre du romantisme allemand : le Requiem de Rheinberger. Un concert aura lieu le samedi 16 février 2019 à Charenton-le-Pont, selon la formule habituelle de nos concerts commentés : les œuvres seront présentées et expliqués par Philippe Cathé.

Musique sacrée anglaise (Purcell, Stanford, Vaughan Williams, Britten)

Nous avons donné à carte blanche à Marianne Guengard et Paul de Plinval pour concocter un programme selon leurs envies. Ils ont choisis pour nous des œuvres de compositeurs anglais et irlandais, de Purcell (pour Paul) à Britten (pour Marianne). Ce concert qui aura lieu le samedi 11 mai 2019 à Charenton-le-Pont sera l’occasion d’interpréter de la musique ancienne mais aussi moderne, dans le mouvement du renouveau de la musique sacrée au début du XXe siècle. Ce concert sera commenté par Philippe Cathé.

Stage à Saint-Malo

En avril, nous partirons en stage pour une semaine dans la cité des corsaires. Ce stage sera clôturé par un concert à la cathédrale de Saint-Malo le vendredi 26 avril 2019.