Publié le

Thou tun’st this world…

Thou tun’st this World below, the Spheres above
Who in the Heavenly Round to their own Music move.

Hail! Bright Cecilia, sur un texte de Nicholas Brady (1659 – 1726)

« Tu as accordé ce Monde en bas, les Sphères en haut,
Qui, dans la ronde céleste, se déplacent à leur propre musique. »